Pour toutes celles et ceux qui se livrent à l'intermédiation sur immeubles, quelque soit sont usage

L'Expertise en Evaluation

Objectifs pédagogiques et compétences

  • Les stagiaires auront une bonne connaissance des méthodes d’évaluation et une approche raisonnée des différentes typologies de biens.
  • Ils disposeront des fondamentaux essentiels, nécessaires à une bonne visibilité dans ce domaine.
  • Ils pourront fournir des avis objectifs basés sur une méthode d’analyse.

Sociétés et domaines d’activité concernées :
Cette formation s’adresse à tous les professionnels ou sociétés (leurs collaborateurs) des secteurs de l’immobilier,
de la banque et de l’assurance.

Publics concernés :

Toute personne qui dans son activité professionnelle doit être en capacité d’approcher la
valeur vénale d’un bien ou d’un ensemble immobilier.

  • Connaissance à minima de l’environnement de l’immobilier.

1ère journée

➢ L’expertise et l’expert : présentation et définitions
– Expertise et évaluation : différences et similitudes, intérêt des définitions
– Les différents types d’expertises
– L’expert
• Généralités
• Devoirs et qualités de l’expert
• Déontologie
• Charte de l’expertise en évaluation immobilière

➢Champ d’application de l’expertise immobilière
– Biens meubles et immeubles
– Expertises diverses

➢Une mission d’expertise
– Type de mission
– Les différentes méthodes d’évaluation
– Le choix de la méthode en rapport avec le bien à évaluer
– Approche des valeurs à déterminer :
► Dans le cadre de l’évaluation d’un bien à usage d’habitation :
• Individuel
• Collectif
► Dans le cadre de l’évaluation d’un bien à usage commercial ou professionnel
• Bureaux
• Entrepôts, locaux industriels
• Boutiques
– La valeur vénale
• Définition
• Détermination

– L’analyse des facteurs, préalable à l’établissement de la valeur vénale
• Facteurs physiques
• Facteurs juridiques
• Facteurs économiques
• Étude de l’incidence et de l’importance des facteurs à analyser en fonction du type de bien à évaluer
► Dans le cadre de l’évaluation d’un bien à usage d’habitation
► Dans le cadre de l’évaluation d’un bien à usage commercial ou professionnel
– La documentation nécessaire au travail de l’expert
– Les notions propres à l’évaluation : l’étude des surfaces, la pondération des surfaces, l’appréciation du
bien, l’état, les équipements divers, les attraits, la configuration.

Cas pratique :
– L’approche et le choix d’une ou plusieurs méthodes d’évaluation dans le cadre de l’évaluation d’un immeuble à usage de bureaux
– L’analyse des facteurs dans le cadre de l’évaluation d’un bien loué, d’une maison de caractère et d’un
terrain à bâtir
QCM : Déontologie et les devoirs de l’expert – Méthodes d’évaluation – Analyse des facteurs

2ème journée

➢ Synthèse et principe rédactionnel du rapport d’expertise
– Cohérence entre le résultat obtenu par la méthode appliquée et la valeur moyenne marché observée
– Importance de la justification du résultat obtenu
– Analyse d’un rapport et examen des différentes étapes

➢Approche de l’évaluation en matière d’immobilier de prestige
– Constats et raisons de l’impossibilité d’approche par les méthodes classiques d’évaluation
– Appréciation par l’étude des facteurs physiques déterminants en la matière
– Méthode comparative et approche de sachant en matière d’architecture, historiens du patrimoine, entreprises du bâtiment spécialisées

Cas pratique :
– Rédaction d’un plan concernant l’évaluation d’une maison à usage d’habitation
– Cas pratique sur l’indépendance de l’expert et les principes de déontologie
QCM : 20 questions sur l’ensemble des points abordés pendant les deux journées

  • Nos formations sont organisées pour la plupart, en centre d’affaires. Elles bénéficient de conditions matérielles de qualité, dans des salles pré-sélectionnées.
  • Par ailleurs et sur demande, nous nous déplaçons et fournissons sur site et au besoin, le matériel nécessaire. Nos formules peuvent être proposées selon des formats mixtes  : présentiel, formation en Visio ou audio conférence, formations par séquences, formation spot de demi-journées.
  • Au plan pédagogique, la conduite de la séance est centrée sur l’atteinte des objectifs pédagogiques, qui sont régulièrement répétés ou explicités. Dans ce but, le cours alterne les apports pratiques et théoriques.
  • La progression s’effectue par étapes successives qui amèneront les participants à situer leur fonction dans un cadre juridique maîtrisé.

Plusieurs phases de cas pratiques, exercices, QCM ou QRU intermédiaires ou de fin de session, sont proposées aux participants pour leur permettre d’assimiler les contenus théoriques et de s’approprier les savoirs faire opérationnels.

La validation est ainsi progressive.

Une attestation sera remise à chaque stagiaire qui aura suivi la totalité de la formation.

En fin de formation, les participants remplissent une note d’appréciation sur la qualité ressentie de la prestation fournie.

Ils sont également sollicités, plusieurs semaines après la prestation, pour recueillir leur ressenti à froid.

Ces éléments sont analysés et pris en compte, lors des réunions pédagogiques post-sessions, pour faire évoluer nos prestations ultérieures.

Nous vous aidons à trouver la meilleure solution de prise en charge financière de nos actions de formation :

  • FIF PL,
  • AGEFIPH,
  • AGEFICE,
  • OPCO,
  • KAIROS,
  • CPF,
  • AIF,
  • Dispositif CR.

Durée

2 jours

Public

Professionnels de la transaction

Type

Présentiel

Niveau

Perfectionnement
Diversification