Pour toutes celles et ceux qui se livrent à l'intermédiation sur immeubles, quelqu'en soit l'usage

Le métier de négociateur immobilier - L’activité d’entremise (Immobilier résidentiel)

Objectifs pédagogiques et compétences

  • Maîtriser la réglementation et les obligations en vigueur, liées à l’exercice de la profession
  • Acquérir les principales techniques de vente et de relation clientèle
  • Parcourir l’ensemble de la chronologie juridique de cession d’un bien – du mandat à l’acte définitif

Sociétés et domaines d’activité concernés : Cette formation s’adresse à tous les professionnels ou sociétés (leurs collaborateurs) du secteur de l’immobilier relatif à la transaction immobilière et la promotion immobilière ainsi que les personnes en reconversion professionnelle.

Publics concernés : Tous les collaborateurs de sociétés de transactions, appelés à participer à la commercialisation de biens d’habitation récents ou anciens.

Une connaissance « à minima«  de l’environnement de l’immobilier.

Statut et déontologie des activités de transactions immobilières (0,5 jour)

1. La loi Hoguet (Actualisation loi Alur et loi Elan)

Professions et activités concernées –   Conditions d’aptitude : être capable de justifier d’une compétence professionnelle. Formalités administratives obligatoires. Assurances et garanties obligatoires : objectif et portée.
Déontologie : Examen du code de déontologie. Obligations des agents immobiliers. Lutte anti blanchiment et financement du terrorisme.
L’habilitation donnée par le titulaire de la carte T.
Exercices pratiques et mise en situation

2. Réglementation professionnelle

Affichage obligatoire. Les informations à intégrer aux supports de publicité. Carte professionnelle. Attestation d’emploi « carte grise ». Arrêtés de comptes. Ouverture du compte bancaire selon la base légale « article 55 ». Sanctions et contrôles encourus.  Les nouvelles obligations de formation continue.
Annonces : contenus et obligations du professionnel
Exercices pratiques et mise en situation

3. Obligations liées à l’exercice de l’activité

Tenue des registres – répertoires et registres des mandats.  Engagement des actions commerciales à déployer. Compte-rendu au mandant. Carnet des reçus. État spécial. Secret professionnel et règles de déontologie
Documents et exemples pratiques
Annonces : Contenu légal. Examen d’attractivité.

Négociation immobilière : Approche commerciale du prospect (1 jour)

•      Prospection vendeur et prospection acquéreur

•     L’inter-cabinet : intérêt, modalités, outils

•      L’accueil et l’entretien de découverte du client et du bien

•      Psychologie du vendeur & Psychologie de l’acheteur

•     La visite du bien

•      Le traitement des objections et la signature du mandat de vente

L’évaluation d’un bien immobilier à usage d’habitation.  (1 jour)

•              Intérêt commercial et professionnel de la bonne évaluation d’un bien

•              Les différentes valeurs admises, d’un bien (valeur d’assurance, valeur locative, valeur vénale).

•              Comment conduire l’évaluation du bien : les outils

•              Les différentes méthodes d’évaluation

•              La construction de son outils personnel de normes et de références

Les différents diagnostics immobiliers : Obligatoires pour une vente sécurisée et transparente (0,5 jour)

•              Les différents dossiers de diagnostics

•              Les différents diagnostics obligatoires

•              Les diagnostiqueurs et leur environnement technique et juridique

Chronologie des actes situés de l’entrée en relation client à la signature d’un compromis (1 jour)

  • La relation contractuelle entre le mandant et le mandataire
    Les différents mandats : portées et engagements
  • La relation pré-contractuelle entre le vendeur et l’acquéreur : Les engagements pris.
    La lettre d’intention d’achat – L’offre d’achat – Promesse et compromis de vente, distinction et implication contractuelle. Contrat de réservation – Cession d’avants contrat
  • La période comprise entre l’avant contrat et la réitération définitive de l’acte

Le jeu des différentes clauses résolutoires et suspensives, telles que prévues à l’avant contrat.
Conséquences financières pour les parties.

La réitération de l’acte : signature de l’acte définitif (1 jour)

  • Réalisation de la vente, respect des délais, vente d’un immeuble ancien.
  • Relation entre l’agent immobilier et le notaire instrumentaire : avant-vente, le jour de la réitération.
  • Conséquences juridiques de la vente, modalités de la délivrance : négociation.
  • Obligation de garantie de la vente. Matérialisation de la prise de livraison de l’immeuble par l’acheteur. Paiement du prix par l’acheteur. Cas d’annulation de la vente.
  • Fiscalité de la vente d’un immeuble à usage d’habitation. Frais d’acte et droits d’enregistrement. Plus-values.

Le cours alterne systématiquement les apports pratiques et théoriques du formateur avec la lecture des parties concernant les documents légaux.
La progression s’effectue par étapes successives qui amèneront le stagiaire à intégrer sa fonction dans un cadre juridique maîtrisé.

A la fin de chaque journée, un questionnaire à choix multiple permet de vérifier l’acquisition correcte des compétences. Une attestation sera remise à chaque stagiaire qui aura suivi la totalité de la formation.

A la fin de la formation, les stagiaires remplissent une fiche d’appréciation sur la qualité ressentie de la prestation fournie.

Durée

5 jours

Public

Professionnels de la transaction

Type

Présentiel
FAOD

Niveau

Reconversion – Junior