FORMATION : Transaction Immobilière

"Pour toutes celles et ceux qui se livrent à l'intermédiation sur immeubles, quelque soit sont usage"

Thématique

La cession d'un bien immobilier qu'elle soit réalisée de gré à gré ou sur vente forcée, embarque une multitude de compétences et de champs dérivés de connaissances à maîtriser. (rénovation énergétique, démembrements, saisie immobilières, techniques de vente, lutte anti blanchiment, viager et portage immobilier, technologues et pathologies du bâtiment..) Nous abordons ici quelques thèmes sans offrir l'exhaustivité de notre catalogue

Public concerné

Formation à destination des professionnels de la transaction

Les différentes formations proposées :

Echantillon non exhaustif

Statut et déontologie des professions immobilières

Programme de la formation : 2 jours
(Applicable au métier d’agent immobilier)
A jour de la loi ALUR et du décret Décret n° 2015-1090 du 28 août 2015 fixant les règles constituant le code de déontologie applicable à certaines personnes exerçant les activités de transaction et de gestion des immeubles et des fonds de commerce.

Sociétés et domaines d'activité concernés :
Cette formation s'adresse à tous les professionnels ou sociétés (leurs collaborateurs) du secteur de l'immobilier relatif à la transaction immobilière.

Publics concernés :
Tous les collaborateurs d’agents immobiliers associés à l’activité d’une agence immobilière ou amenés à prendre des responsabilités au sein d’une agence.

Pré-requis :
Une connaissance "à minima" de l’environnement des métiers de l'immobilier. Cette formation s'adresse tant à des stagiaires juniors que séniors.

Objectifs :
A l'issue du cours :

Maîtriser l'architecture de la loi HOGUET du 02 janvier 1970, réglementant les professions de l'immobilier.
Cernant l'ensemble des obligations liées à l'exercice de ces professions. Connaître les disposition contenues dans le code de déontologie de ces professions. Pouvoir se livrer à la rédaction de documents majeurs sans risque opérationnel ou engagement de responsabilité.
Ils situeront parfaitement leur action dans le cadre légal dont dépend la transaction immobilière.

Contenu : Programme sur deux jours.
1ère journée
  • Qui relève de la loi du 02 / 01 / 1970 ?
  • L’accès à la profession
  • Le mandat d’entremise
  • La rédaction des actes préparatoires

2ème journée
  • Le cadre légal de l’exercice de l’activité "transaction immobilière"
  • Inventaire des axes essentiels de déontologie
  • La responsabilité contractuelle de l’agent immobilier
  • Les collaborateurs de l’agent immobilier

Organisation :
Le cours alterne systématiquement les apports pratiques et théoriques du formateur avec la lecture des parties concernant les documents légaux.
La progression s’effectue par étapes successives qui amèneront le stagiaire à intégrer sa fonction dans un cadre juridique maitrisé.



Validation :
A la fin de chaque journée, un questionnaire à choix multiple permet de vérifier l'acquisition correcte des compétences. Une attestation sera remise à chaque stagiaire qui aura suivi la totalité de la formation.

Qualité : A la fin de la formation, les stagiaires remplissent une fiche d’appréciation sur la qualité ressentie de la prestation fournie.

Le métier de négociateur immobilier : Biens à usage d'habitation

Programme de la formation : 5 jours
Sociétés et domaines d'activité concernés : Cette formation s'adresse à tous les professionnels ou sociétés (leurs collaborateurs) du secteur de l'immobilier relatif à la transaction immobilière et la promotion immobilière ainsi que les personnes en reconversion professionnelle.
Publics concernés : Tous les collaborateurs de sociétés de transactions, appelés à participer à la commercialisation de biens d’habitation récents ou anciens.
Pré-requis : Une connaissance "à minima" de l’environnement de l’immobilier.
Objectifs : A l'issue du cours, les stagiaires seront en mesure de démarrer une activité de négociateur immobilier, tant en entreprise individuelle que sous le statut de salarié.
Programme : 5 jours
Statut et déontologie des activités de transactions immobilières (0,5 jour)
1. La loi Hoguet (Actualisation loi Alur et loi Elan)
• Professions et activités concernées ? Conditions d'aptitude : être capable de justifier d’une compétence professionnelle. Formalités administratives obligatoires. Assurances et garanties obligatoires : objectif et portée.
• Déontologie : Examen du code de déontologie. Obligations des agents immobiliers. Lutte anti blanchiment et financement du terrorisme.
• L’habilitation donnée par le titulaire de la carte T.
• Exercices pratiques et mise en situation
2. Réglementation professionnelle
• Affichage obligatoire. Les informations à intégrer aux supports de publicité. Carte professionnelle. Attestation d'emploi « carte grise ». Arrêtés de comptes. Ouverture du compte bancaire selon la base légale « article 55 ». Sanctions et contrôles encourus. Les nouvelles obligations de formation continue.
• Annonces : contenus et obligations du professionnel
• Exercices pratiques et mise en situation
3. Obligations liées à l'exercice de l'activité
• Tenue des registres - répertoires et registres des mandats. Engagement des actions commerciales à déployer. Compte-rendu au mandant. Carnet des reçus. État spécial. Secret professionnel et règles de déontologie
• Documents et exemples pratiques
• Annonces : Contenu légal. Examen d’attractivité.
L’évaluation d’un bien immobilier à usage d’habitation. (1 jour)
• Intérêt commercial et professionnel de la bonne évaluation d’un bien
• Les différentes valeurs admises, d’un bien (valeur d’assurance, valeur locative, valeur vénale).
• Comment conduire l’évaluation du bien : les outils
• Les différentes méthodes d’évaluation
• La construction de son outils personnel de normes et de références
Les différents diagnostics immobiliers : Obligatoires pour une vente sécurisée et transparente (0,5 jour)
• Les différents dossiers de diagnostics
• Les différents diagnostics obligatoires
• Les diagnostiqueurs et leur environnement technique et juridique
Négociation immobilière : Approche commerciale du prospect (1 jour)
• L’accueil et l’entretien de découverte du client et du bien
• Psychologie du vendeur & Psychologie de l’acheteur
• La visite du bien
• Le traitement des objections et la signature du mandat de vente
Chronologie des actes situés de l’entrée en relation client et la signature d’un compromis (1 jour)
1. La relation contractuelle entre le mandant et le mandataire
• Les différents mandats : portées et engagements
2. La relation précontractuelle entre le vendeur et l’acquéreur : Les engagements pris.
• La lettre d'intention d'achat - L’offre d'achat - Promesse et compromis de vente, distinction et implication contractuelle. Contrat de réservation – Cession d’avants contrats
3. La période comprise entre l’avant contrat et la réitération définitive de l’acte
• Le jeu des différentes clauses résolutoires et suspensives, telles que prévues à l’avant contrat.
• Conséquences financières pour les parties.
La réitération de l’acte : signature de l’acte définitif (1 jour)
• Réalisation de la vente, respect des délais, vente d’un immeuble ancien.
• Relation entre l’agent immobilier et le notaire instrumentaire : avant-vente, le jour de la réitération.
• Conséquences juridiques de la vente, modalités de la délivrance : négociation. Obligation de garantie de la vente. Matérialisation de la prise de livraison de l'immeuble par l'acheteur. Paiement du prix par l'acheteur. Cas d'annulation de la vente.
• Fiscalité de la vente d’un immeuble à usage d’habitation. Frais d'acte et droits d'enregistrement. Plus-values.
Contenu : Programme sur cinq jours tenant compte de l’étendue de la matière, mais pouvant être aménagé selon le besoin.
Organisation : Le cours alterne systématiquement les apports pratiques et théoriques du formateur avec l’analyse en séance, de fiches produits et fiches thèmes. La progression s’effectue par étapes successives qui amèneront le stagiaire à mieux appréhender son rôle de commercial spécialisé dans l’immobilier résidentiel.
Validation : A la fin de chaque journée, un questionnaire à choix multiple permet de vérifier l'acquisition correcte des compétences.
Sanction : Une attestation sera remise à chaque stagiaire qui aura suivi la totalité de la formation.
Qualité : A la fin de la formation, les stagiaires remplissent une fiche d’appréciation sur la qualité ressentie de la prestation fournie.

Technique de vente et marketing

Programme de la formation : 2 jours
Sociétés et domaines d'activité concernés :
Cette formation s'adresse à tous les professionnels ou sociétés (leurs collaborateurs) du secteur de l'immobilier relatif à la transaction immobilière.

Publics concernés :
Tous les collaborateurs d’agents immobiliers associés à l’activité d’une agence immobilière ou amenés à prendre des responsabilités au sein d’une agence.

Pré-requis :
Une connaissance "à minima" de l’environnement d’une agence immobilière.

Objectifs : A l'issue du cours :
Les stagiaires auront la bonne attitude face au client (vendeur ou acquéreur potentiel). Ils seront formés pour la prise de mandat et sauront quels outils et qualités mettre en œuvre dans leur technique de vente. Ils possèderont les éléments constitutifs de la communication et la stratégie à appliquer en vue de vendre.

Contenu : Programme sur deux jours.
1ère journée
  • Définition de la vente (Caractéristiques du métier / Écoute clients / Attitude appropriée)
  • La prise de mandat (Argumentaire / Charte de qualité / Besoin client / Stratégie de vente)
  • Les méthodes de vente (qualités à développer / environnement agence / Les outils)
2ème journée
  • L’entretien avec le prospect (Précautions / L’accueil / La découverte)
  • Le marketing - Éléments constitutifs de la communication –
  • Le marketing – Organisation et méthode –
Organisation :
Le cours alterne systématiquement les apports pratiques et théoriques du formateur avec la prise en compte de fiches rédigées sur certains sujets. La progression s’effectue par étapes successives qui amèneront le stagiaire à mieux appréhender à la fois le client et les techniques de vente.

Validation :
A la fin de chaque journée, un questionnaire à choix multiple permet de vérifier l'acquisition correcte des compétences. Une attestation sera remise à chaque stagiaire qui aura suivi la totalité de la formation.

Qualité :
A la fin de la formation, les stagiaires remplissent une fiche d’appréciation sur la qualité ressentie de la prestation fournie.

Rénovation énergétique : Maitriser ce domaine pour plus d'efficacité commerciale

Programme de la formation : 1 jour

Lutte anti blanchiment et financement du terrorisme dans l'immobilier

Programme de la formation.: 1 jour
(Transaction immobilière – Gestion locative – Syndic de copropriété)
Sociétés et domaines d'activité concernés : Cette formation s'adresse à tous les professionnels ou sociétés (leurs collaborateurs) du secteur de l'immobilier : Gestion locative, syndic de copropriété et transaction immobilière qui sont concernés, au titre des dispositions légales, par les obligations liées à la lutte anti-blanchiment et au financement du terrorisme.

Publics concernés : Tous les collaborateurs de cabinets d’administration de biens, de syndics de copropriété et ceux liés à la transaction immobilière, quel que soit leur poste et attributions.

Prérequis : Pas de prérequis particulier.

Objectifs :
Maîtriser d’un point de vue macro-économique et politique, la problématique de LAB FT
Etre en mesure de cartographier l’ensemble des risques auxquels le professionnel peut être exposé.
Intégrer dans son organisation, les procédures imposées par la législation en matière de LAB FT.
Identifier les risques et les interlocuteurs.
Mettre en place un processus de formation et d’information en interne
S’approprier le processus TRACFIN

Contenu : Programme sur une journée
Le rapport 2017 de la Commission nationale des sanctions. L’immobilier mis en évidence.
Le cadre réglementaire (directives européennes et transcription dans le droit français)
Que dit le code monétaire et financier ?
Etude de l’ensemble des contrôles mis en œuvre. GAFI, TRACFIN, CNS, DGCCRF.

1 – Qu’est-ce qui s’impose aux professionnels de l’immobilier ?
. Obligation d’identification
. Obligation de vigilance
. Obligation de cartographier les risques
. Obligation de formation
. Obligation de mise en place de procédures – archivage – numérisation -

2 – Comment structurer et mettre en œuvre en interne, les obligations liées au LAB FT
. La reconnaissance et l’identification des risques par les collaborateurs
. Elaboration d’un guide de procédure spécifique et évolutif
. Une approche enrichie de la clientèle via le prisme de LAB FT
. Les déclarations de soupçons. Etude du TRACFIN. Désignation d’un correspondant – déclarant.
. Cas pratiques de déclaration. Mode d’emploi.

Organisation : Le cours alterne systématiquement les apports pratiques et théoriques du formateur.

Validation : A l’issue de la session de formation, un questionnaire à choix multiple permet de vérifier l'acquisition correcte des compétences.

Sanction : Une attestation sera remise à chaque stagiaire qui aura suivi la totalité de la formation.

Qualité : A la fin de la formation, les stagiaires remplissent un questionnaire de satisfaction dit questionnaire « A chaud ».

Le mandat exclusif

Programme de la formation. ; 1 jour
Cette formation s'adresse à tous les professionnels ou sociétés (leurs collaborateurs) des secteurs de l'immobilier qui interviennent en matière de transaction et d'entremise immobilière Publics concernés :
Dirigeants d'agences, salariés commerciaux, agents commerciaux, assistants commerciaux.

Objectifs :
Orienter son activité vers l'exclusivité pour (Statut, rigueur, déontologie, image)

Contenu :
Programme sur un jour.
  • Orienter son activité vers l'exclusivité (Statut, rigueur, déontologie, image)
  • La réalité du mandat exclusif : L'impact sur les délais de vente. Chiffres et statistiques ?
  • Les particularités juridiques du mandat exclusif (forme, obligations des parties, sanctions)
  • Les particularités et les exigences commerciales du mandat exclusif : le client co-contractant
  • Savoir prendre, défendre et signer un mandat excusif
  • Impact du mandat excusif sur le compte de résultat de l'activité transaction de l'agence
Organisation :
Le cours alterne systématiquement les apports théoriques du formateur, sa pratique quotidienne,les ateliers et exercices pratiques. Le tout en phase avec la réalité commerciale,opérationnelle et technique des stagiaires.

Validation :
En fin de stage, un questionnaire à choix multiple permet de vérifier l'acquisition correcte des compétences. Une attestation sera remise à chaque stagiaire qui aura suivi la totalité de la formation.

Pré-requis :
Fondamentaux de la vente immobilière.

Qualité :
A la fin de la formation, les stagiaires remplissent une fiche d’appréciation sur la qualité ressentie de la prestation fournie.

Commercial VEFA

Programme de la formation : 2 jours

Sociétés et domaines d'activité concernés : Cette formation s'adresse à tous les professionnels ou sociétés (leurs collaborateurs) du secteur de l'immobilier relatif à LA VENTE EN ETAT FUTUR D’ACHÈVEMENT, ou à la vente en PROMOTION immobilière.

Publics concernés : Personnes physiques ou morales souhaitant développer une activité de commercial-vendeur en IMMOBILIER NEUF.

Pré-requis : Une connaissance "à minima" de l’environnement immobilier.

Objectifs : A l'issue du cours : Les stagiaires auront une bonne maitrise des bases indispensables à la vente d’un logement neuf.

1ère journée l’environnement règlementaire de la construction

-Les règlements d’urbanisme, le permis de construire, la réglementation thermique.

-Les modes constructifs les matériaux de construction.

-Le contrat préliminaire de Vente en Etat Futur d’Achèvement - la notice descriptive - l’acte authentique.

-Les assurances : décennale Dommage ouvrage, Biennale, Garantie Financière d’Achèvement, garantie de livraison.

2ème journée l’environnement technique

- La vente sur plans : En Résidence Principale

- Le « R1 » Gestion du 1er rendez vous : La découverte du client, ses attentes, son budget.

-Le « R2 » La visite du site.

-Le « R3 » Les solutions financières, le contrat.

- La vente en défiscalisation : vendre un rendement ou une économie.

-Les lois de défiscalisation : Pinel, Cosse, Bouvard, Girardin Malraux, Outremer, LMP/LMNP, EHPAD.

Organisation :Le cours alterne systématiquement les apports pratiques et théoriques du formateur La progression s’effectue par étapes successives qui amèneront le stagiaire à intégrer pleinement et en découvrant des cas pratique, le processus des opérations concernées.

Validation : A la fin de chaque journée, un questionnaire à choix multiple permet de vérifier l'acquisition correcte des compétences.

Sanction : Une attestation sera remise à chaque stagiaire qui aura suivi la totalité de la formation.

Qualité : A la fin de la formation, les stagiaires remplissent une fiche d’appréciation sur la qualité ressentie de la session et de son déroulement et la qualité ressentie de la prestation fournie.

Le viager immobilier

Programme de la formation : 2 jours
Le connaitre - Le maîtriser
Un atout professionnel

OBJECTIFS

Etre en mesure à l'issue du stage, de gérer avec pertinence un dossier VIAGER.
Maîtriser l'argumentaire commercial, proposer des conditions financières rationnelles,
délivrer une information de qualité au plan juridique et fiscal,
contribuer à la sécurité juridique des actes.

PUBLIC

Responsable agence, collaborateur spécilisés, négociateur.s
Conseillers en gestion de patrimoine

MODALITÉS DE PARTICIPATION

Durée : 2 jours
Moyens pédagogiques :Support de cours.

PROGRAMME DETAILLE

I - Le Viager : Volet économique et statistique

Présentation du VIAGER
Le vocabulaire spécifique du Viager
Présentation statistique du VIAGER en France (Etat du marché et des intervenants)
Le viager : Intérêts des parties. Argumentaire commercial

II - Le Viager : Volet juridique

Viager : bases légales – L’aléa -
Les différents types de Viager
Les environnements légaux connexes au Viager : Incapacités, régimes matrimoniaux,
les procédures collectives, les procédures de surendettement)
==> QCM

III - Le viager : L’approche financière

La base des calculs : l’espérance de vie
Les tables de l’INED
Les composants de la vente : valeur vénale, bouquet, DUH, USUFRUIT
Les méthodes actuelles de calcul
Exemples pratiques et calculs

IV - Le Viager : l’approche fiscale

En matière d’IRPP
En matière de droit de mutation
En matière de droit d’enregistrement
En matière de TVA immobilière pour les logements neufs
En matière de frais de réitération et « de notaire »
En matière de plus-values
En matière de prélèvements sociaux
En matière d’ISF
QCM

V - Le Viager : l’approche contractuelle

Le mandat de viager
. Inventaire des clauses contenues au mandat

Le compromis
. Inventaire des clauses contenues au compromis

La relation contractuelle entre débitrentier et créditrentier
. Les contractants (régimes matrimoniaux, PACS, concubins), les incapacités, surendettement et procédure collectives
. Les clauses spécifiques :
Abandon du DUH avec majoration de la rente,
. Paiement/indexation/révision de la rente ou de la mensualité.

L'action résolutoire.
Décès vendeur. Décès de l'acquéreur.
Expropriation du bien. Sinistre total.
Les obligations financières respectives : Charges - Réparations - Travaux
- Gros travaux

L'expertise en évaluation

Programme de la formation : 2 jours

Sociétés et domaines d'activité concernées : Cette formation s'adresse à tous les professionnels ou sociétés (leurs collaborateurs) des secteurs de l'immobilier, de la banque et de l'assurance.

Publics concernés : Toute personne qui dans son activité professionnelle doit être en capacité d’approcher la valeur vénale d’un bien ou d’un ensemble immobilier.

Prérequis : Connaissance à minima de l’environnement de l’immobilier.

Objectifs : A l'issue du cours :

Maîtriser les différentes méthodes d’évaluation.
Détenir une approche raisonnée des différentes typologies de biens
S'approprier les règles de déontologie en usage
Savoir procéder à la rédaction des différents rapports d'expertise, basés sur une méthode d’analyse guidée

Contenu de la formation : Sur deux jours


1ère journée


➢ L'expertise et l'expert : présentation et définitions - Expertise et évaluation : différences et similitudes, intérêt des définitions - Les différents types d'expertises - L'expert • Généralités • Devoirs et qualités de l'expert • Déontologie • Charte de l'expertise en évaluation immobilière ➢Champ d'application de l'expertise immobilière - Biens meubles et immeubles - Expertises diverses ➢Une mission d'expertise - Type de mission - Les différentes méthodes d'évaluation - Le choix de la méthode en rapport avec le bien à évaluer - Approche des valeurs à déterminer : ► Dans le cadre de l'évaluation d'un bien à usage d'habitation : • Individuel • Collectif ► Dans le cadre de l'évaluation d'un bien à usage commercial ou professionnel • Bureaux • Entrepôts, locaux industriels • Boutiques - La valeur vénale • Définition • Détermination - L'analyse des facteurs, préalable à l'établissement de la valeur vénale • Facteurs physiques • Facteurs juridiques • Facteurs économiques • Étude de l'incidence et de l'importance des facteurs à analyser en fonction du type de bien à évaluer ► Dans le cadre de l'évaluation d'un bien à usage d'habitation ► Dans le cadre de l'évaluation d'un bien à usage commercial ou professionnel - La documentation nécessaire au travail de l'expert
- Les notions propres à l'évaluation : l'étude des surfaces, la pondération des surfaces, l'appréciation du bien, l'état, les équipements divers, les attraits, la configuration.

Cas pratiques

- L'approche et le choix d'une ou plusieurs méthodes d'évaluation dans le cadre de l'évaluation d'un immeuble à usage de bureaux
- L'analyse des facteurs dans le cadre de l'évaluation d'un bien loué, d'une maison de caractère et d'un terrain à bâtir

QCM : Déontologie et les devoirs de l'expert - Méthodes d'évaluation - Analyse des facteurs

2ème journée

➢ Synthèse et principe rédactionnel du rapport d'expertise - Cohérence entre le résultat obtenu par la méthode appliquée et la valeur moyenne marché observée - Importance de la justification du résultat obtenu - Analyse d'un rapport et examen des différentes étapes ➢Approche de l'évaluation en matière d'immobilier de prestige - Constats et raisons de l'impossibilité d'approche par les méthodes classiques d'évaluation - Appréciation par l'étude des facteurs physiques déterminants en la matière - Méthode comparative et approche de sachants en matière d'architecture, historiens du patrimoine, entreprises du bâtiment spécialisées

Cas pratique :
- Rédaction d'un plan concernant l'évaluation d'une maison à usage d'habitation
- Cas pratiques sur l'indépendance de l'expert et les principes de déontologie

QCM : 20 questions sur l'ensemble des points abordés pendant les deux journées
Organisation :
Le cours alterne systématiquement les apports théoriques du formateur, sa pratique quotidienne,les ateliers et exercices pratiques. Le tout en phase avec la réalité commerciale,opérationnelle et technique des stagiaires.

Validation :
En fin de stage, un questionnaire à choix multiple permet de vérifier l'acquisition correcte des compétences. Une attestation sera remise à chaque stagiaire qui aura suivi la totalité de la formation.

Pré-requis :
Fondamentaux de la vente immobilière.

Qualité :
A la fin de la formation, les stagiaires remplissent une fiche d’appréciation sur la qualité ressentie de la prestation fournie.

La chasse immobilière

Programme de la formation : 2 jours

Sociétés et domaines d'activité concernés : Cette formation s'adresse à tous les professionnels en cours d’installation ou récemment installés.
Publics concernés : Tous les indépendants ou collaborateurs de sociétés, appelés à exercer ce métier très spécifique de la chasse immobilière.
Prérequis : Une connaissance "à minima" de l’environnement de l’immobilier.
Objectifs :
  • Identifier clairement les spécificités techniques et commerciales du métier de la chasse immobilière
  • Maîtriser l’environnement légal et déontologique
  • Acquérir une méthodologique professionnelle

    Durée : Deux jours de formation.
    1ère journée : Le métier de chasseur immobilier, sa valeur ajoutée : l’accompagnement personnalisé et global de l’acheteur.
  • Environnement macroéconomique de l’immobilier en France. Chiffres et données de base.
  • La spécificité du métier de chasseur, sa valeur ajoutée : l’accompagnement personnalisé et global de l’acheteur.
  • Les conditions légales d’exercice du métier : Du droit pur à la déontologie.
  • Les obligations légales pour exercer, les fondamentaux du code de déontologie : le principe de loyauté vis-à-vis des parties, les différents statuts des négociateurs, l’incidence de la LAB FT, du RGPD.
  • La dimension contractuelle : Document précontractuel, mandat de recherche, offre d’achat, compromis/promesse de vente, process d’acte.
  • Les partenaires et acteurs privilégiés du chasseur immobilier : le notaire, le courtier, les banques, les autres professionnels immobiliers, les entreprises, les réseaux professionnels, les réseaux sociaux, l’ensemble les services annexes proposés par le chasseur à sa clientèle.

2ème journée : Chasseur immobilier. Des compétences techniques. Une approche pratique et commerciale
  • La découverte du client, l’évaluation de la recherche, le cahier des charges.
  • La mise en place de la mission : Les honoraires, La prise de mandat, la formalisation de la mission.
  • La recherche de biens, l’organisation, les outils à la disposition du chasseur.
  • Le rapport : Le suivi de dossier, la restitution.
  • Les vérifications minimales par rapport au bien (situation juridique, financière, environnementale et réglementaire de l’immeuble).
  • L’évaluation du bien, l’aide à la négociation. Le positionnement du chasseur à cette étape.

Organisation : Le cours alterne systématiquement les apports pratiques et théoriques du formateur avec l’analyse en séance, de fiches produits et fiches thèmes. La progression s’effectue par étapes successives qui amèneront le stagiaire à mieux appréhender son rôle de professionnel spécialisé.
Validation : A la fin de chaque journée, un questionnaire à choix multiple permet de vérifier l'acquisition correcte des compétences.
Sanction : Une attestation sera remise à chaque stagiaire qui aura suivi la totalité de la formation.
Qualité : A la fin de la formation, les stagiaires remplissent une fiche d’appréciation sur la qualité ressentie de la prestation fournie.
 

Qualité et pédagogie

Nos formations standards ou multithèmes sont toutes accompagnées de réunions pédagogiques multicanal préalables et postérieures, avec nos clients comme nos formateurs.

Qualité et pédagogie

Nos formations standards ou multithèmes sont toutes accompagnées de réunions pédagogiques multicanal préalables et postérieures, avec nos clients comme nos formateurs.

 

Tarification & politique de prix


Nous contacter pour étudier, en concertation et selon vos projets
et besoins, la solution la mieux adaptée.

 

Formation

Formation